Sur les traces des singes hurleurs au Belize

 

Nous avons passé un peu de temps sur l’île : Caye Caulker. Ces dernières années elle est devenue un haut lieu de destination pour les backpackers. Le rythme de vie ici est lent… Et c’est dans une ambiance très rastafarienne que nous séjournons ici.

La ganja est partout, et pas un jour ne se passe sans qu’une personne ne propose de m’en vendre, même au milieu de rues très fréquentées et non loin de policiers en uniforme. Cela n’a pas l’air de gêner grand monde ici.

tumblr_n1v2v4sduu1ssc2uyo1_500

Notre sortie de snorkeling fut donc au sens littéral une bouffée d’air frais et me fait dire que le meilleurs endroit ou rester au Belize est sous la mer.

DSCF4955

Après Caye Caulker nous passons quelques jours à Belize city et nous organisons une visite au « Community Baboon Sanctuary » afin d’observer des singes hurleurs dans leur habitat naturel. Le centre lui-même est dans l’esprit du site « chercheurs du monde » en effet, les singes hurleurs ont été réintroduits ici il y a 25 ans. Depuis des travaux de recherche scientifiques sur leur habitat, leur comportement ou leurs habitudes alimentaires et sociales sont régulièrement conduits. De plus des bourses d’aide à entrepreneuriat féminin sont accordées par le « Community Baboon Sanctuary Women’s Conservation Group ». Il était donc difficile de passer à côté de cette visite.

Nous sommes arrivés au centre en début d’après-midi après plus d’1h30 de bus au milieu de la campagne. Si malheureusement la visite a été bâclée par une employée pressée de retourner à sa sieste (en même temps par ces chaleurs, nous pouvons comprendre), c’est avec un peu d’émotion que j’ai marché sur les traces de ces chercheurs qui ont passé plus d’un an de leur vie ici pour conduire leurs travaux. Au milieu de la forêt Bélizienne, les yeux scrutant la canopée à la recherche de ses habitants, j’imagine le travail énorme et la patience infinie que représente une seule étude.

Picture6

Un exemple parmi d’autres, vous pouvez trouver ici le fruit d’un an d’étude de terrain auprès de la population de singe hurleur réintroduite dans cette forêt quelques années plus tôt. Cette étude décrit les habitudes alimentaires des singes hurleurs. Elle a été réalisé par Scott Silver, Ostro Linde, Yeager et Robert Horwich.

Ils observèrent en parallèle le climat, les précipitations, la végétation, l’abondance de la nourriture déjà connue pour être consommée par les singes et bien sur le comportement des singes.

Pour résumer ce travail de longue haleine, ils ont observés que les singes en grand spécialistes de la flore les environnant ont une préférence pour les feuilles de Ficus et ont une alimentation variée comme observé dans d’autres populations de singes hurleurs au Guatemala. Cela implique que la colonisation de nouveau terrain par cette espèce devrait être facilité.

 

 

8-fe79a93a15

Ce que mangent les singes hurleurs. Figure extraite de l’article: Feeding ecology of the black howler monkey (Alouatta pigra) in Northern Belizeune, Volume 45, Issue 3, 1998, Pages: 263–279, S. C. Silver, L. E. T. Ostro, C. P. Yeager and R. Horwich. AMERICAN JOURNAL OF PRIMATOLOGY

Les singes passent en moyenne selon leurs observations 24,4% du temps à se nourrir, 61.9% du temps à dormir et 9.8% du temps à se déplacer.

9ab2cc272f42556ca6e5e4d34763e75b

Aussi en ce milieu d’après-midi, lorsque nous avons croisé la route d’une famille de ces singes et entendu leur cri si spécifique ces travaux ont pris vie face à nous et ont pris une toute nouvelle dimension. La rencontre fut fascinante au delà de ce que l’on imaginait.

Mais il à bien fallu s’arracher à la contemplation de la nature et le retour à Belize city fut long. La ville elle-même n’a aucun attrait et nous ne nous y sentons pas en sécurité. Aussi c’est sans regret que nous partons pour le Costa Rica, avec malgré tout ces deux rencontres avec une nature grandiose qui demeureront dans nos mémoires : au cœur du récif et au cœur de la forêt.

Une réflexion sur “Sur les traces des singes hurleurs au Belize

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s